« Lemmy has left the building… »

Posted on 29 décembre 2015

0



Ça y est, missa dicta est. Quatre jours après avoir fêté son 70ème anniversaire, Ian Fraser « Lemmy » Kilmister est mort. L’honnêteté la plus élémentaire pousse à dire. que ça faisait un moment qu’on s’y attendait, dès 2013 des tournées sont repoussées, des dates sont annulées pour cause de souci de santé… Et pourtant le groupe a continué, sortant même « Bad Magic’ cette année, un excellent cru pour leur 40 ans de carrière.

Je ne me souviens même plus vraiment de mon premier contact avec MOTORHEAD. Peut-être un des ces 45 tours compil’ qui encombraient la collection du grand frère d’un pote, un passage à la télé… Ça finalement toujours été là finalement, le groupe dont tout le monde respecte le nom, parfois même sans l’avoir écouté. C’est peut-être là la vraie place de Lemmy et de MOTORHEAD au sein de la scène Rock/Metal/Punk/Polka-Musette, etc… Celle du parrain à qui tu payes le respect. Le secret c’est de ne jamais avoir été « trop gros » à l’image de KISS, AC/DC, BLACK SABBATH, METALLICA… Album/tournée/album/tournée… voilà le seul credo de Lemmy et de sa bande, sans discontinuer et sans rien regretter malgré les changements du line-up ou de maisons de disque. Pas de véritables mélodrames qui seront autant d’engrais pour une quelconque légende rock n’ roll qui alimenterait un éventuel biopic au ciné.

C’est l’histoire d’un mec qui a grandi avant que le rock n’existe, qui adorait les BEATLES et qui a voulu jouer plus fort et plus vite que n’importe qui.  Disons lui merci plutôt que de le pleurer. Et ouvrons une bouteille, il aurait adoré ça.

Posted in: Billets d'humeur